Accueil Livres L’homme qui voyait à travers les visages d’Eric-Emmanuel Schmitt

[Livre] L’homme qui voyait à travers les visages d’Eric-Emmanuel Schmitt

0

L’histoire : Augustin Triolliet, sdf et jeune journaliste stagiaire dans un petit journal local “Demain” a un don. Il est capable de voir à travers les visages et percevoir des êtres minuscules -anges ou démons- gravitants autour des personnes.

Un jour, alors qu’il se trouve à proximité d’une église à Charleroi, il va être victime et témoin principal d’un attentat terroriste commandité par un des frères Badawi, Hocine. A l’hôpital, le commissaire Terletti et son équipe vont l’interroger. Mais Terletti va beaucoup s’interroger sur Augustin. En effet, il donne le portrait robot de Mustapha Badaoui mort il y a des années. Augustin comprend qu’il a aperçut l’âme du grand-père Badaoui. Mais le commissaire n’est pas le seul visiteur. Augustin reçoit la visite d’une mystérieuse juge d’instruction , la juge Poitrenot toujours accompagnée de son assistant Méchin.

Plus tard, alors qu’il est autorisé à sortir de l’hôpital, et contraint de quitter son précédent squat, il se retrouve dans une usine abandonnée. En fouillant dans les poubelles, il découvre un ordinateur qui s’avère être celui du frère décédé Badaoui. Il va rencontrer au même endroit, le petit frère Badaoui, Momo. Ce dernier veut finir “l’oeuvre de son défunt frère. Augustin se retrouve malgré lui en infiltration à la fois pour la police, pour l’étrange juge Poitrenot et le terroriste Badaoui.

Un jour qu’il rentre au journal “Demain”et lors d’une réunion de rédaction, Augustin propose d’interroger son auteur préféré Eric-Emmanuelle Schmitt. Pégard le rédacteur en chef du journal lui donne son feu vert. Augustin parvient à obtenir un entretien avec l’auteur. Ce dernier au fur et à mesure de l’entretien lui propose une solution pour rencontrer “Le Grand Oeil” pour obtenir plein de réponse à ses questions. Et une fois qu’il aura ce grand entretien hors du commun, d’en faire un manuscrit agrémenté de ses entretiens avec la juge, de son don et de lui remettre.

Peu de temps après, Augustin est arrêté par la police pour terrorisme et cerveau de l’attaque de Charleroi. Mais Schmitt intrigué par le don d’Augustin décide d’envoyer une missive accompagné du manuscrit d’Augustin à la vraie juge en charge de l’enquête, Isabelle Weyts. C’est la greffière qui répond à l’écrivain et se demande quel lien singulier existe entre la juge Poitrenot et Augustin ? Pourquoi cette enquête sur Dieu “Le Grand Oeil”, et le rapport avec le terrorisme ? Et cette petite fille Ophélie qui suit Pégard partout mais qui ignore qu’elle est morte..

Mon avis : Livre où se mélange policier, surnaturel, philosophie associé au terrorisme. Passionnant.

  • Titre : L’homme qui voyait à travers les visages
  • Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
  • Année de parution : 2016 (Albin Michel) et 2018 (Poche)
  • Éditeur : Albin Michel

Toujours disponible :

► Fnac

►Amazon

NB : Il s’agit du 9ème roman de l’auteur


Laisser une réponse

Laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici