L’histoire : 1ère partie : Alors que Joël veut prendre des vacances pour oublier ses déboires sentimentaux avec Sloane sa voisine, il rencontre Scarlett dans un hôtel à Verbier où se trouve une chambre particulière, la chambre 621bis. Pas de 622. Intrigués, Scarlett va convaincre Joël d’enquêter. Il va ainsi en faire un roman.

Ils découvrent qu’il y a eu un meurtre lors du Grand week-end organisé par la banque Ebzener. Lieu où devait être désigné le prochain président de la banque. Macaire, principal héritier des Ebzener sensé être le successeur de la banque (Son père étant décédé et ancien président de la banque), il serait désigné officiel par le conseil de la banque par Tarnagol, Jean Béné son cousin plus deux autres membres. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu. Et le chantage est légion…

2ème partie : On découvre la victime mais qui a tué et pourquoi ? Anastasia la femme de Macaire victime d’un chantage ? Macaire par vengeance ? Tarnagol ? Lev Levovitch au départ simple employé à l’hôtel Verbier a réussi à se faire repérer par les Ebezner. Plusieurs années plus tard, il est banquier. Lui et Anastasia sont amants. Ils décident de s’enfuir.

3ème partie : L’enquête piétine et plusieurs suspects potentiels. On découvre que Tarnagol, Wagner (informateur pour Macaire), le Dr Kazan le psy de Macaire sont une seul et même personne Lev Levovitch. Plusieurs ont été intoxiqués durant la soirée qui devait désigner le future président de la banque. Anastasia et Lev ont réussi fuir. Macaire a réussi à devenir président de la banque, mais à quel prix ?

4ème partie : Le dénouement incroyable de l’histoire.

Mon avis : Roman palpitant aux moults rebondissements du début du livre jusqu’à la dernière pages. Triangle amoureux, chantage, jalousie et pouvoir. Passionnant.

  • Titre : L’énigme de la chambre 622
  • Auteur : Joël Dicker
  • Année de parution : 2020
  • Éditeur : Édition de Fallois
  • 576 pages

Disponible dans toutes les librairies et sur le net :

Fnac

Amazon

A noter : C’est le cinquième roman de l’auteur.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here