Résumé (1ère partie) : Paul Edgecombe, ancien gardien en chef du pénitencier du Bloc E de Cold Montain dans les années 30 raconte ses mémoires particulièrement l’année 1932 qui marquera sa vie. Lorsqu’il accueille avec ses collègues (Brutal, Harry, Dean et Percy) un détenu hors norme (un géant) du Nom de John Caffey. Ce dernier fût condamné à mort pour l’assassinat et le viol de deux petites jumelles. On les avait retrouvées ensanglantées avec lui en larmes où il disait : «J’ai pas pu faire autrement, j’ai essayé mais c’était trop tard ». Lors de son arrestation puis de son procès, tout le monde avait conclu que c’était des aveux. Paul mena même sa propre enquête au point de douter de la culpabilité de J. Caffey. Paul raconte également l’arrivée de Percy Wettmore (le neveu du gouverneur et collègue de Paul). De part ses relations, celui-ci en usera et abusera notamment avec sa fameuse matraque. Surtout avec un autre détenu, Édouard Delacroix, dont celui-ci se prendra d’affection pour une souris hors-normes qu’il rebaptisera Mister Jingles. En effet, cette souris est capable de prouesses hors-pairs. John Caffey la sauvera d’une morte certaine alors qu’elle aura subi un coup de matraque de Percy. Paul poursuit son histoire en racontant son horrible infection urinaire dont John Caffey le guérira en posant la main sur lui.Il parle aussi de sa femme adorable et aimante, Janice.

2ème partie :
Cette 2ème partie se poursuit avec l’arrivée dans le bloc d’un nouveau détenu, William Wharton, le plus fou. Puis il continue son récit en parlant du destin déjà annoncé tragique de Delacroix qui subira une morte d’une violence atroce sur la chaise électrique sous la coupe de Percy.
Paul raconte également son amitié pour le directeur de la prison, Hal Moores dont la femme est atteinte d’une tumeur au cerveau. Le directeur se mettra en retrait pour la soutenir et sera remplacé temporairement par Anderson.
Parallèlement, dans sa maison de retraite de Georges Pinès où Paul coule des jours paisibles, il subit le harcèlement moral de Dolan un aide soignant dont il lui rappelle Percy. Dolan l’épie quasiment sans cesse il voit quasiment tous les jours Paul aller tout seul dans les bois pour une mystérieuse raison. Si Elaine l’amie de Paul ne lui pose pas de question, Dolan s’en pose beaucoup voire trop.
Pour la prison, Paul raconte sa folle idée de faire sortir temporairement John Caffey avec l’aide de ses collègues Brutal, Harry et Dean pour sauver la femme de Moores. Il en aura des sueurs froides. Il faudra qu’il élabore tout un scénario pour ne pas être appréhendé. Si l’escapade se passe sans encombres, leur retour au bloc est tout autre. Surtout quand ils sortiront Percy de la chambre d’isolement dans laquelle ils l’avaient enfermé. Celui-ci aura une réaction à laquelle personne de s’attendait… Peu de temps après, Paul fera un ultime voyage où les petites jumelles ont été assassinées et il découvrira le véritable assassin. Hélas, il ne pourra pas stopper l’exécution de Caffey. Paul termine ses mémoires en parlant d’un don que Caffey lui a fait avant son exécution ; que ses proches et amis le quittent les uns après les autres et il sait que sa fin est proche. Il retrouvera une ultime fois la souris de Delacroix, Mister Jingles.

Excellent roman de Stephen King. J’ai vu le film plusieurs fois avant d’avoir lu le livre. Dès l’arrivée de J. Caffey, on ressent que Paul a des doutes sur sa culpabilité. La suite lui donnera raison. Malheureusement, le condamné n’échappera pas à la chaise électrique. Paul voudrait un miracle qui n’aura jamais lieu. Il le sait. Ça le dégoûte. On regrette presque que la peine de mort existe sauf pour Wharton. Mais comme Caffey est Noir, à cette époque, les procès sont expédiés (trop) vite.

  • La ligne verte
    Auteur : Stephen King
    Année de parution : 1996
    Éditeurs : Signet Books (Anglais), Broché, poche et Librio (français).
    502 pages

Ce livre bénéficie de plusieurs éditions. À l’origine c’était un roman feuilleton en plusieurs Tôme dont Librio a édité en français. Mais lors d’une réédition, ils ont été réunis en un seul volume.
Ce livre fût adapté au cinéma et sorti en 2000 par Frank Darabont. Tom Hanks a eu le rôle principal de Paul Edgecombe et Michael Clarke Duncan celui de John Caffey.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here