Accueil Livres La dernière des Stanfield de Marc Lévy

La dernière des Stanfield de Marc Lévy

0

2016 – Londres : Éléonor-Rygsby Donovan est jumelle de Michel et aînée de Maggie et journaliste. Comme leur parents sont fan des Beatles, c’est que chacun porte le prénom d’une chanson des Beatles. Ils ont enterré leur mère au Printemps 2016.

2016 – Canada : Georges-Harrison Collins, menuisier recherche secrètement son père. Sa mère étant dans une maison spécialisée.

Tout deux, reçoivent un jour une mystérieuse lettre qui parle du passé de leurs mères. Pour Éléonor-Rigsby, le corbeau lui apprend que sa mère Sally-Anne, a renoncé à un héritage qui ne lui appartenait pas. Pour Georges-Harrison, il lui demande s’il connaît la vérité sur son père et pourquoi sa mère, May, ne lui a jamais rien dit ? Est-ce qu’ils connaissaient bien leur mère ? Le corbeau de cette lettre leur demande de se rendre à Baltimore pour obtenir les réponses à leurs questions. D’abord sceptiques, Eléonor-Rigsby et Georges-Harrison vont se rencontrés dans le café que leur mères fréquentaient souvent. Ils ne vont pas rencontrés le corbeau de la lettre mais ils découvriront une photo où figurent leurs mères.

1944 et 1945 – France : Robert Stanfield jeune soldat américain rencontre Sam Goldstein marchand d’art et sa fille Hanna. En pleine guerre et sachant ce qui peut leur arriver, Sam demande à Robert que quoi qu’il arrive, de veiller sur sa fille. Après bien des péripéties dû à la guerre, Robert et Hanna se marient pour pouvoir regagner les États-Unis.

Retour en 2016 où dans leur enquêtes, Éléonor-Rigsby et Georges-Harrison apprendront que Robert et Hanna auront un enfant adopté, Sally-Anne et un fils Édouard mais aussi que May et Sally-Anne avaient une relation très particulière. Ils découvrent qu’Hanna avait en sa possession des bons du Trésor et des tableaux dont celui de “La jeune fille à la fenêtre” de grandes valeurs. Que Hanna vouait une admiration sans borne pour Édouard au contraire de Robert qui préférait Sally-Anne.
Par vengeance, lors d’un bal costumé, Sally-Anne avec l’aide de son amie May, volera le fameux tableau qui leur permettrait de publier leur journal L’independant. Celui-ci n’aura qu’un seul tirage. Les deux filles avaient en effet pour ambition de créer leur propre journal par désire de liberté. Durant ce bal, May aura une aventure qui changera sa vie à jamais… Quelques jours plus tard, un accident touchera Édouard et obligera Sally-Anne à quitter pour toujours sa famille adoptive. Édouard va se retrouver cloué sur un lit d’hôpital… Et Sally-Anne partira en pension et plus tard retrouvera celui qui sera le père de ses enfants.

Une question les taraudera longtemps, qui est le fameux corbeau ?…

Le(s) secret(s) de famille, sujet principal de ce roman. Il se découpe sur plusieurs décennies à travers 3 générations. Connaît-on vraiment tout de nos parents, notre famille ? Il nous interroge sur un passé qui peut aussi nous concerner. Est-on prêt à connaître toute la vérité sur qui nous sommes vraiment même celle qui dérange ? Ces questions, Eléonor-Rigsby et Georges-Harrison se les posent tout le long du roman. Avec des révélations jusqu’à la dernière page.

 

  • La dernière des Stanfield
  • Auteur : Marc Lévy
  • Année de parution : 2017
  • Éditeur : Robert Laffont
  • 480 pages

C’est le 21ème roman de Marc Lévy.

 

Laisser une réponse

Laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici